Par la COMPAGNIE JEUX DE VILAINS

Théâtre d'ombres et musique d'Indonésie

Cloître de la Collégiale Plein air

21 h

Du 10 au 22 juillet – Relâche le 14 juillet

Durée : 1 h 45

> Deux dates exceptionnelles : les 15 et 22 juillet pour 4 h de représentation festive et familiale

Dès 8 ans

Tarif A Normal 16 €  Réduit 13 €  Abonné 11 €  Enfant 8 €

www.jeuxdevilains.com

© Cie Jeux de Vilains

L'HISTOIRE

Le Mahâbhârata, épopée fondatrice de l’hindouisme, est le plus vieux et le plus long poème du monde. Cette épopée conte l’histoire de deux branches d’une même famille se livrant une bataille fratricide. Les Pandava, cinq frères demi-dieux et leurs cousins les Kaurava. En grandissant, des querelles éclatent, nourries par la jalousie et la soif de pouvoir. Au coeur de cette oeuvre, Krisna y enseigne le respect du Dharma et la connaissance de soi à Arjuna dans la Bhagavad Gita, texte phare de l’hindouisme.

La Compagnie Jeux de Vilains réadapte le Wayang Kulit (littéralement «théâtre de cuir»), une forme traditionnelle de théâtre de marionnettes, à la fois théâtre d’ombres, acte théâtral et sacré, mais aussi rassemblement populaire et festif. Accompagnée du Gamelan, instrument collectif joué par une quinzaine de musiciens, la conteuse et manipulatrice Cécile Hurbault, nous convie à un voyage au coeur d’une fresque onirique, tableau fondateur des cultures de l’Asie du sud est. Le public est invité à s’asseoir, à se lever, à se promener... comme en Indonésie, et expérimenter une nouvelle posture de spectateur

 

NOTE D'INTENTION

Mettre en scène le Mahâbhârata dans une forme de Wayang Kulit indonésien traditionnel, c’est se lancer dans une double aventure : en premier lieu, il s’agit de faire entendre le récit, la philosophie hindoue, et surtout créer des passerelles avec notre civilisation actuelle autour d’un texte encore et toujours d’actualité. En second lieu, il s’agit de porter à la connaissance du public français une forme de théâtre ancestrale telle qu’elle se joue dans la tradition javanaise.

Nous aspirons à être au plus près de l’expérience originelle telle qu’elle se vit en Asie. À travers le dispositif scénique, nous voulons permettre au public de vivre l’expérience jusqu’au bout : découvrir le Mahâbhârata et ses thèmes si contemporains, voir des marionnettes ancestrales, écouter une musique si vivante, pouvoir se déplacer, regarder de plus près, avoir ses sens en éveil pour vivre un rassemblement au-delà du divertissement... Notre Mahâbhârata se veut un moment d’échange et de partage, où la tradition et la création se rencontrent, s’entrelacent et se réinventent, où l’intime s’invite au coeur de cette épopée séculaire à portée universelle.