CRÉATION COLLECTIVE

Théâtre forain

Clos de l'Abbaye Plein air

21 h 30

Du 10 au 22 juillet – Relâche le 15 juillet

Durée : 1 h 35

Dès 10 ans

Tarif A Normal 16 €  Réduit 13 €  Abonné 11 €  Enfant 8 €

www.theatredurugissant.com

© Vincent Muteau

L'HISTOIRE

Dans la grande tradition du théâtre forain, la troupe de comédiens-marionnettistes-chanteurs du Théâtre du Rugissant fait renaître sous nos yeux une double histoire. Celle d’Ivan le Terrible, 1er tsar de toutes les Russies, dont la vie aux intrigues shakespeariennes est une suite d’empoisonnements, de violences et de guerres. L’assassinat de son épouse fait basculer cet homme dans la cruauté et la folie mystique. C’est aussi, en pleine Seconde Guerre mondiale, l’histoire du tournage d’Ivan le Terrible. En effet, Joseph Staline, fasciné par cette figure hors-norme, commandait alors au grand cinéaste Sergeï Eisenstein un film visant à réhabiliter ce tyran controversé. Ce film deviendra légendaire et emblématique du cinéma russe de l’époque.

Dans un théâtre aux allures d’armée en campagne, la compagnie utilise tout l’art de la scène, de la musique, de la marionnette et du cinéma pour nous plonger dans les méandres d’un thème universel : celui de l’art au service de la propagande.

 

NOTE D'INTENTION

Pour évoquer cette fresque historique, nous plongeons dans l’imagerie russe : icônes, couleurs flamboyantes, dorures, lustres à l’intérieur d’une enceinte à l’architecture orthodoxe, laquelle abrite un plateau carré et un public réparti sur trois côtés. Un plateau nu qui permet de projeter nos histoires, et où l’imaginaire du spectateur échafaude son propre Kremlin par les décors évoqués.

La scène d’ouverture du film d’Eisenstein, « Le couronnement du tsar », est un choc visuel : comédiens costumés, maquillés, filmés de telle façon qu’ils semblent déjà être des marionnettes. Aux côtés des comédiens, évoluent de véritables marionnettes : les Boyards, organisés en clans. C’est ce principe « clanique » que nous illustrons, avec plusieurs individus qui composent une galerie de personnages et de costumes, constituant en eux-mêmes un élément essentiel de l’esthétique.